arrow_back

Présentation de Qwiklabs et de Google Cloud

Présentation de Qwiklabs et de Google Cloud

45 minutes Gratuit

GSP282

Google Cloud – Ateliers adaptés au rythme de chacun

Aperçu

Google Cloud est une suite de services cloud hébergés sur l'infrastructure de Google. Du calcul au stockage, en passant par l'analyse de données, le machine learning et la mise en réseau, Google Cloud offre un vaste choix de services et d'API pouvant être intégrés à tous vos projets et applications de cloud computing, qu'ils soient personnels ou professionnels.

Lors de cet atelier destiné aux débutants, vous ferez vos premiers pas avec Google Cloud à travers des exercices pratiques dans Cloud Console, une interface utilisateur intégrée au navigateur et conçue pour accéder aux services Google Cloud et les gérer. Vous identifierez les principales fonctionnalités de Google Cloud et étudierez en détail l'environnement Qwiklabs. Si vous découvrez le cloud computing ou si vous cherchez une présentation de Google Cloud et de Qwiklabs, cet atelier est fait pour vous. Poursuivez votre lecture pour découvrir le contenu détaillé de l'atelier et les fonctionnalités que vous pourrez tester par vous-même.

Objectifs de l'atelier

Au cours de cet atelier, vous allez :

  • découvrir la plate-forme Qwiklabs et identifier les principales fonctionnalités d'un environnement d'atelier ;

  • découvrir les crédits Qwiklabs (voire en acheter) et lancer une instance d'atelier ;

  • découvrir comment accéder à Cloud Console à l'aide d'identifiants spécifiques ;

  • découvrir les projets Google Cloud et identifier les idées reçues les concernant ;

  • apprendre à utiliser le menu de navigation de Google Cloud pour identifier les différents types de services Google Cloud ;

  • découvrir les rôles primitifs et utiliser le service Cloud IAM pour connaître les actions disponibles en fonction des utilisateurs ;

  • découvrir la bibliothèque d'API et examiner ses fonctionnalités clés ;

Prérequis

Cet atelier s'adresse aux débutants. Il s'agit du premier atelier à suivre si vous découvrez Google Cloud ou Qwiklabs. Si vous utilisez déjà Qwiklabs et Cloud Console, vous pourriez envisager de suivre l'un des ateliers suivants :

Si vous décidez de suivre l'un de ces ateliers, n'oubliez pas de terminer celui-ci maintenant.

Si vous possédez un projet ou un compte Google Cloud personnel ou professionnel, déconnectez-vous de ce compte. Si vous restez connecté à votre compte personnel ou professionnel et que vous réalisez l'atelier dans le même navigateur, vos identifiants risquent d'être confondus et vous pouvez être déconnecté par erreur.

Si vous utilisez un Pixelbook, suivez l'atelier dans une fenêtre de navigation privée.

Principes de base de Qwiklabs

Fonctionnalités et composants

Quels que soient le thème et le niveau d'expertise, tous les ateliers Qwiklabs disposent de la même interface. L'atelier que vous suivez devrait ressembler à ceci :

lab_view.png

Remarque : Vous ne suivez pas l'atelier "Créer une machine virtuelle" présenté sur l'image. C'est un exemple pour mettre en évidence les fonctionnalités communes à tous les ateliers Qwiklabs.

Lisez les définitions des composants des ateliers ci-dessous, puis repérez-les dans l'interface.

Bouton "Start Lab" (Démarrer l'atelier)

Cliquez sur ce bouton pour créer un environnement Google Cloud temporaire, avec tous les services et identifiants nécessaires, afin de vous familiariser avec le contenu de l'atelier. Cette action déclenche également un minuteur.

Crédit

Le crédit correspond au prix de l'atelier. Un crédit équivaut généralement à un dollar américain (des remises sont disponibles pour l'achat de crédits de façon groupée). Certains ateliers de niveau débutant (comme celui-ci) sont gratuits. Les ateliers plus spécialisés coûtent davantage de crédits, parce qu'ils impliquent des tâches de calcul plus lourdes et gourmandes en ressources Google Cloud.

Durée

Ce composant indique le temps dont vous disposez pour effectuer l'atelier. Lorsque vous cliquez sur le bouton "Start Lab" (Démarrer l'atelier), le minuteur se lance jusqu'à atteindre 00:00:00. Une fois le temps écoulé, votre environnement Google Cloud et vos ressources temporaires sont supprimés. Le délai imparti pour effectuer l'atelier est largement suffisant. Toutefois, pour éviter de perdre votre travail, veillez à ne pas effectuer une autre tâche en même temps que l'atelier.

Score

De nombreux ateliers incluent un score. Cette fonctionnalité s'appelle "activity tracking" (suivi des activités) et permet de vérifier que vous avez réalisé les différentes étapes d'un atelier. Pour réussir un atelier avec suivi des activités, vous devez réaliser toutes les étapes dans l'ordre. Ce n'est qu'à cette condition que vous recevrez les crédits associés à l'atelier.

Payer un atelier

Certains ateliers sont gratuits, contrairement à d'autres. Lorsque vous cliquez sur le bouton "Start Lab" (Démarrer l'atelier), une boîte de dialogue vous permet de lancer l'atelier avec un code d'accès ou des crédits. Si vous n'avez ni l'un ni l'autre, cliquez sur Buy credits (Acheter des crédits) et suivez les instructions.

buy_credit.gif

Lire et suivre les instructions

Cet onglet de navigateur contient les instructions de l'atelier. Lorsque vous démarrez un atelier, l'environnement de l'atelier (dans ce cas, l'interface utilisateur de Google Cloud Console) s'ouvre dans un nouvel onglet du navigateur. Vous devrez passer d'un onglet de navigateur à l'autre pour lire les instructions et effectuer les tâches. Si vous disposez de plus d'un moniteur, vous pouvez également déplacer les onglets et les afficher sur des écrans distincts.

Tester vos connaissances

Répondez aux questions à choix multiples ci-dessous pour réviser les concepts que nous avons abordés jusqu'ici.

Accéder à Cloud Console

Démarrer l'atelier

  • Maintenant que vous connaissez les fonctionnalités clés et les principaux composants des ateliers, cliquez sur Start Lab (Démarrer l'atelier).

Le lancement de l'environnement Google Cloud et des identifiants peut prendre un certain temps. Lorsque le minuteur débute son compte à rebours et que le bouton "Start Lab" (Démarrer l'atelier) devient rouge et indique "End Lab" (Terminer l'atelier), tout est prêt. Vous pouvez vous connecter à Cloud Console.

Remarque : Ne cliquez pas sur le bouton "End Lab" (Terminer l'atelier) tant que vous n'avez pas réalisé toutes les tâches de l'atelier. Lorsque vous cliquez sur ce bouton, vos identifiants temporaires cessent d'être valides, et vous perdez l'accès au travail que vous avez effectué tout au long de l'atelier. Vous devez cliquer sur ce bouton lorsque vous avez terminé, ou vous ne pourrez pas suivre d'autre atelier. Des mesures de protection ont été mises en place dans Qwiklabs pour empêcher les inscriptions simultanées.

Volet "Connection Details" (Détails de connexion)

Maintenant que votre instance de l'atelier est opérationnelle, observez le volet de gauche. Il contient le bouton "Open Google Console" (Ouvrir la console Google), les identifiants (nom d'utilisateur et mot de passe) et le champ "Project ID" (ID du projet).

Open_Google_Console.png

Remarque : Vos identifiants ressemblent à ceux présentés sur l'image, mais ne sont pas identiques. Chaque instance d'atelier génère de nouveaux identifiants temporaires.

Examinez chacun de ces composants.

Ouvrir la console Google

Ce bouton permet d'ouvrir Cloud Console, la console Web et le centre de développement de Google Cloud. Vous effectuerez la plus grande partie de votre travail dans Google Cloud depuis cette interface. Tous les ateliers Qwiklabs Google Cloud utilisent Cloud Console sous une forme ou une autre.

ID du projet

Un projet Google Cloud est une entité organisatrice pour vos ressources Google Cloud. Il contient souvent des ressources et des services. Il peut, par exemple, contenir un pool de machines virtuelles, un ensemble de bases de données et un réseau qui les relie. Les projets comprennent également des paramètres et des autorisations qui définissent les règles de sécurité et les droits d'accès aux ressources.

Un ID de projet est un identifiant unique servant à associer des ressources et API Google Cloud à votre projet spécifique. Dans Google Cloud, les ID de projet sont uniques : il ne peut donc exister qu'un seul ID de projet qwiklabs-gcp-xxx...., qui sera identifiable dans le monde entier.

Nom d'utilisateur et mot de passe

Ces identifiants représentent une identité dans le service Cloud Identity and Access Management (Cloud IAM). Cette identité dispose d'autorisations d'accès (un ou plusieurs rôles) qui vous permettent de travailler avec les ressources Google Cloud dans le projet qui vous a été attribué. Ces identifiants sont temporaires et fonctionnent uniquement pendant le temps imparti pour réaliser l'atelier. Lorsque le minuteur atteint 00:00:00, vous n'avez plus accès à votre projet Google Cloud avec ces identifiants.

Tâche 1 : se connecter à Google Cloud

Maintenant que vous connaissez mieux le volet "Connection Details" (Détails de connexion), utilisez son contenu pour vous connecter à Cloud Console.

  1. Cliquez sur Open Google Console (Ouvrir la console Google).

La page de connexion à Google Cloud s'ouvre dans un nouvel onglet du navigateur.

SignInPage.png

Si vous vous êtes déjà connecté à une application Google comme Gmail, cette interface ne vous est pas inconnue.

Conseil : Ouvrez les onglets dans des fenêtres distinctes, placées côte à côte.

  1. Copiez le nom d'utilisateur à partir du volet "Connection Details" (Détails de connexion), collez-le dans le champ Email or phone (Adresse e-mail ou numéro de téléphone), puis cliquez sur Next (Suivant).

Attention : Veillez à utiliser l'adresse e-mail googlexxxxxx_student@qwiklabs.net pour vous connecter, et NON votre adresse e-mail personnelle ou professionnelle.

Le nom d'utilisateur au format googlexxxxxx_student@qwiklabs.net correspond à un compte Google qui a été créé pour vous en tant qu'étudiant Qwiklabs. Il inclut un nom de domaine spécifique, "qwiklabs.net", et des rôles IAM lui ont été attribués. Ces rôles vous permettent d'accéder au projet Google Cloud qui vous a été fourni.
  1. Copiez le mot de passe à partir du volet "Connection Details" (Détails de connexion), collez-le dans le champ Password (Mot de passe), puis cliquez sur Next (Suivant).

  2. Cliquez sur Accept (Accepter) pour indiquer que vous acceptez les conditions d'utilisation et la politique de confidentialité de Google.

  3. Sur la page Protect your account (Protéger votre compte), cliquez sur Confirm (Confirmer).

Comme il s'agit d'un compte temporaire, il n'est pas utile de modifier les numéros de téléphone ou les adresses e-mail de récupération.

  1. Sur la page de bienvenue intitulée Welcome student!, cochez la case Terms of Service (Conditions d'utilisation) pour accepter les conditions d'utilisation de Google Cloud, puis cliquez sur Agree and continue (Accepter et continuer).

Vous avez réussi à accéder à Cloud Console à l'aide de vos identifiants Qwiklabs. Voici à quoi doit ressembler votre page :

35a55968748df7c0.png

Tester vos connaissances

Répondez aux questions à choix multiples ci-dessous pour réviser les concepts que nous avons abordés jusqu'ici.

Maintenant que vous êtes connecté à Cloud Console et que vous comprenez le fonctionnement de base des identifiants, il est temps d'en apprendre un peu plus sur les projets Google Cloud.

Les projets dans Cloud Console

Les projets Google Cloud ont été expliqués dans la section sur le contenu du volet "Connection Details" (Détails de connexion). Nous vous en rappelons la définition :

Un projet Google Cloud est une entité organisatrice pour vos ressources Google Cloud. Il contient souvent des ressources et des services. Il peut, par exemple, contenir un pool de machines virtuelles, un ensemble de bases de données et un réseau qui les relie. Les projets comprennent également des paramètres et des autorisations qui définissent les règles de sécurité et les droits d'accès aux ressources.

L'angle supérieur gauche du volet central contient une tuile intitulée Project info (Informations sur le projet), semblable à ceci :

76370a4185212435.png

Votre projet a un nom, un ID et un numéro. Ces identifiants sont souvent utilisés lors des interactions avec les services Google Cloud. Vous travaillez sur un seul projet pour vous familiariser avec un service ou une fonctionnalité spécifique de Google Cloud.

Tâche 2 : afficher tous les projets

Vous avez effectivement accès à plusieurs projets Google Cloud. Dans certains ateliers, plusieurs projets peuvent vous être fournis pour effectuer les tâches attribuées.

  1. Dans la barre de titre de Google Cloud Console, à côté du nom de votre projet, cliquez sur le menu déroulant.
  2. Dans la boîte de dialogue Select a project (Sélectionner un projet), cliquez sur All (Tous). La liste de projets obtenue inclut un projet "Qwiklabs Resources" (Ressources Qwiklabs).

66c73e22ea578f78.png

Ne sélectionnez pas le projet "Qwiklabs Resources" maintenant. Vous l'utiliserez peut-être ultérieurement dans d'autres ateliers.

Il n'est pas rare pour des grandes entreprises ou des utilisateurs de Google Cloud expérimentés de travailler sur plusieurs dizaines à plusieurs milliers de projets Google Cloud. Les entreprises utilisent Google Cloud de diverses manières. Les projets représentent donc un bon moyen d'organiser les services de cloud computing (selon les équipes ou produits, par exemple).

Le projet "Qwiklabs Resources" contient des fichiers, des ensembles de données et des images système pour certains ateliers. Il est accessible depuis n'importe quel environnement d'atelier Google Cloud. Il est important de noter que le projet "Qwiklabs Resources" est partagé (en lecture seule) avec tous les utilisateurs Qwiklabs. Vous ne pouvez donc ni le supprimer, ni le modifier.

Le projet Google Cloud avec lequel vous travaillez est temporaire. Par conséquent, le projet et son contenu seront supprimés à la fin de l'atelier. Chaque fois que vous commencez un nouvel atelier, vous avez accès à un ou plusieurs nouveaux projets Google Cloud, d'où vous pouvez exécuter toutes les étapes de l'atelier (et non à partir de "Qwiklabs Resources").

Tester vos connaissances

Répondez aux questions à choix multiples ci-dessous pour réviser les concepts que nous avons abordés jusqu'ici.

Menu de navigation et services

La barre de titre de Google Cloud Console contient également un bouton avec une icône à trois barres :

818684f8e0d0a523.png

Cliquer sur ce bouton ouvre (ou masque) le menu de navigation qui permet d'accéder rapidement aux principaux services Google Cloud.

  • Si le menu n'est pas ouvert, cliquez sur le bouton, puis faites défiler la page pour voir les types de services disponibles :

5012e407e81c6d07.png

Il existe sept catégories de services Google Cloud :

  • Compute (Calcul) : différents types de machines compatibles avec n'importe quelle charge de travail. Les différentes options de calcul vous permettent de décider du niveau de contrôle que vous souhaitez exercer sur les détails opérationnels et l'infrastructure.
  • Storage (Stockage) : options de stockage de données et de base de données destinées aux données structurées, non structurées, relationnelles et non relationnelles.
  • Networking (Mise en réseau) : services qui équilibrent le trafic des applications et provisionnent les règles de sécurité.
  • Cloud Operations (Opérations Cloud) : suite d'outils de journalisation, de surveillance, de traçage et de fiabilité sur plusieurs clouds.
  • Tools (Outils) : services qui aident les aux développeurs à gérer les déploiements et les pipelines de compilation des applications.
  • Big Data : services qui vous permettent de traiter et d'analyser de grands ensembles de données.
  • Artificial Intelligence (Intelligence artificielle) : suite d'API exécutant des tâches de machine learning et d'intelligence artificielle spécifiques sur Google Cloud.

Cliquez sur ce lien pour accéder à la documentation décrivant en détail chacune de ces catégories.

Rôles et autorisations

Précédemment, vous avez appris qu'en plus des services de cloud computing, Google Cloud contient également un ensemble d'autorisations et de rôles permettant de définir qui a accès à quelles ressources. Vous pouvez examiner et modifier ces rôles et autorisations à l'aide du service Cloud Identity and Access Management (Cloud IAM).

Tâche 3 : afficher vos rôles et autorisations

  1. Dans le menu de navigation (Menu de navigation), cliquez sur IAM & Admin (IAM et administration). Une page s'ouvre, contenant une liste d'utilisateurs, ainsi que les autorisations et les rôles attribués à des comptes spécifiques.

87534f555ed17b88.png

  1. Recherchez le nom d'utilisateur "@qwiklabs" avec lequel vous vous êtes connecté :

iam.png "Rechercher un membre Qwiklabs"

La colonne "Member" (Membre) indique googlexxxxxx_student@qwiklabs.net (ce qui correspond au nom d'utilisateur avec lequel vous vous êtes connecté). La colonne "Name" (Nom) affiche googlexxxxxx_student@qwiklabs.net student. La colonne "Role" (Rôle) affiche Editor (Éditeur), l'un des trois rôles de base proposés par Google Cloud. Les rôles de base permettent de définir les autorisations au niveau du projet et, sauf indication contraire, de contrôler l'accès à l'ensemble des services Google Cloud et leur gestion.

Les définitions figurant dans le tableau suivant sont tirées de la documentation sur les rôles et présentent brièvement les autorisations associées aux rôles Viewer (Lecteur), Editor (Éditeur) et Owner (Propriétaire) :

Nom du rôle Autorisations
roles/viewer (rôles/lecteur) Autorisations permettant de réaliser des actions en lecture seule qui n'affectent pas l'état du projet, comme consulter (mais pas modifier) des ressources ou des données existantes.
roles/editor (rôles/éditeur) Toutes les autorisations accordées au rôle de lecteur et autorisations permettant de réaliser des actions qui modifient l'état du projet, comme modifier des ressources existantes.
roles/owner (rôles/propriétaire) Toutes les autorisations accordées au rôle d'éditeur et autorisations permettant de réaliser les actions suivantes : gérer les rôles et les autorisations pour un projet et toutes les ressources au sein du projet ; configurer la facturation pour un projet.

En tant qu'éditeur, vous pouvez créer, modifier et supprimer des ressources Google Cloud. Toutefois, vous ne pouvez pas ajouter ni supprimer de membres de projets Google Cloud.

Tester vos connaissances

Répondez aux questions à choix multiples ci-dessous pour réviser les concepts que nous avons abordés jusqu'ici.

API et services

Les API Google Cloud sont des composants essentiels de Google Cloud. De même que les services, les plus de 200 API dans des domaines allant de la gestion de l'entreprise au machine learning s'intègrent toutes aisément aux projets et aux applications Google Cloud.

Les API sont des interfaces de programmation d'application que vous pouvez appeler soit directement, soit via les bibliothèques clientes. Les API Cloud utilisent les principes de conception orientés ressources décrits dans notre Guide de conception des API.

Lorsque Qwiklabs provisionne un nouveau projet Google Cloud pour une instance d'atelier, il active automatiquement la plupart des API pour vous permettre de commencer rapidement à travailler sur les tâches de l'atelier. Lorsque vous créez vos propres projets Google Cloud en dehors de Qwiklabs, vous devez activer vous-même certaines API.

La plupart des API Cloud fournissent des informations détaillées sur leur utilisation dans votre projet, y compris les niveaux de trafic, les taux d'erreur et les latences. Vous pouvez ainsi rapidement trier les problèmes liés aux applications qui utilisent les services Google.

Tâche 4 : afficher les API disponibles

  1. Dans le menu de navigation (Menu de navigation), cliquez sur APIs & Services > Library (API et services > Bibliothèque). Le volet de gauche, sous l'en-tête CATEGORY (Catégorie), affiche les différentes catégories disponibles.

apis.gif

  1. Dans la barre de recherche des API, saisissez Dialogflow, puis cliquez sur Dialogflow API (API Dialogflow). La page de description de Dialogflow s'ouvre.

dialogflow.png

L'API Dialogflow vous permet de créer des applications complètes de conversation (par exemple, pour l'Assistant Google) sans avoir à comprendre le schéma de machine learning et de langage naturel sous-jacent.

  1. Cliquez sur Activer. La page de description de Dialogflow s'ouvre.

  2. Cliquez sur le bouton "Retour" de votre navigateur afin de vérifier que l'API est désormais activée.

enabled.png

  1. Cliquez sur Try this API (Essayer cette API). Un nouvel onglet de navigateur affiche la documentation de l'API Dialogflow. Consultez ces informations, puis fermez l'onglet lorsque vous avez terminé.

  2. Pour revenir à la page principale de Cloud Console, dans le menu de navigation, cliquez sur Home (Accueil).

Si vous souhaitez en savoir plus sur les API, ouvrez le nouvel outil pratique dans Google Cloud appelé Google APIs Explorer. Google propose également un atelier APIs Explorer: Qwik Start qui vous permettra de vous familiariser avec cet outil à l'aide d'un exemple simple.

Tester vos connaissances

Répondez aux questions à choix multiples ci-dessous pour réviser les concepts que nous avons abordés jusqu'ici.

Terminer l'atelier

Maintenant que vous avez terminé l'atelier, cliquez sur End Lab (Terminer l'atelier), puis sur OK pour confirmer.

end_lab.gif

Merci d'évaluer les ateliers que vous suivez dans Qwiklabs. five_stars.png

Attribuez-leur une note élevée si vous êtes satisfait, ou une note plus basse dans le cas contraire. Faites-nous part de vos commentaires dans la fenêtre "Comment" (Commentaire), ils nous seront très utiles.

Une fois l'atelier terminé, vous n'aurez plus accès au projet Google Cloud ni au travail effectué. Si vous revenez dans Cloud Console, vous constaterez que vous avez été déconnecté automatiquement. Vous pouvez fermer cet onglet.

Félicitations !

GCP_Essentials_125x135_new.png

En seulement 30 minutes, vous avez acquis des connaissances solides sur Cloud Console et ses fonctionnalités clés. Vous avez découvert les projets, les rôles et les types de services que propose la plate-forme. Vous avez également utilisé concrètement Cloud IAM et les bibliothèques d'API. Vous êtes maintenant prêt à suivre d'autres ateliers Google Cloud dans Qwiklabs.

Terminer votre quête

Cet atelier d'auto-formation fait partie de la quête Qwiklabs Google Cloud Essentials. Une quête est une série d'ateliers associés qui constituent une formation. Si vous terminez cette quête, vous obtiendrez le badge ci-dessus attestant de votre réussite. Vous pouvez rendre publics les badges que vous recevez et ajouter leur lien dans votre CV en ligne ou sur vos comptes de réseaux sociaux. Inscrivez-vous à cette quête pour obtenir immédiatement les crédits associés à cet atelier. Découvrez les autres quêtes Qwiklabs disponibles.

Atelier suivant

Continuez sur votre lancée en suivant l'atelier Créer une machine virtuelle ou consultez ces suggestions :

Google Cloud Training & Certification

...helps you make the most of Google Cloud technologies. Our classes include technical skills and best practices to help you get up to speed quickly and continue your learning journey. We offer fundamental to advanced level training, with on-demand, live, and virtual options to suit your busy schedule. Certifications help you validate and prove your skill and expertise in Google Cloud technologies.

Dernière mise à jour du manuel : 2 septembre 2021
Dernier test de l'atelier : 2 septembre 2021

Copyright 2020 Google LLC Tous droits réservés. Google et le logo Google sont des marques de Google LLC. Tous les autres noms d'entreprises et de produits peuvent être des marques des entreprises auxquelles ils sont associés.